Sunday, October 24, 2021

Affaire Dadou: Quand la justice haïtienne te crois innocent et que les autres pensent le contraire

Must Read

Moins de 24 heures après avoir été blanchi par la justice haïtienne, Yves Jean-Bart, ex président de la fédération haïtienne de football a été reconnu coupable par la FIFA et radié de toutes activités liées au football. Une décision qui augmente le doute qui existait quant à la capacité du système judiciaire haïtien a tranché de façon équitable surtout lorsqu’il s’agit d’un gros poisson.

Dans un communiqué de presse, paru le 20 novembre 2020, la chambre de jugement du comité d’éthique indépendant qui enquêtait depuis plus de six mois autour des allégations d’abus sexuels sur mineures au centre Fifa Goal, a décidé de sanctionner Yves Jean-Bart dit Dadou avec sévérité.

Sur le site officiel de l’institution mère du football on pouvait lire : ” La chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante a déclaré Yves Jean-Bart, président de la Fédération haïtienne de football (FHF) et ancien membre du comité permanent de la FIFA, coupable d’avoir abusé de sa position et d’avoir harcelé et abusé sexuellement diverses joueuses, dont des mineures, en violation du Code d’éthique de la FIFA. “

En effet, les accusations proférées par le journal Britannique The Guardian, avait allumé le projecteur et mis en premier plan le Président d’alors comme un véritable lion qui dévorait ses proies (viande fraîche). Ainsi, une enquête approfondie a été menée par le comité d’éthique précitée pour déterminer la véracité des accusations qui ont été faites à l’égard de Monsieur Jean Bart, ainsi que d’autres responsables de la FHF, qui auraient été impliqués (en tant que directeurs, complices ou instigateurs) dans des actes d’abus sexuels systématiques contre des footballeuses entre 2014 et 2020. Selon Romain Molina, le Jeune journaliste Français par qui le scandale a été exposé à la face du monde, d’autres têtes de la fédération vont tomber.

Dans les dispositions prises dans cette affaire, la chambre de jugement a estimé que M. Jean-Bart avait violé l’art. 23 (Protection de l’intégrité physique et mentale) et art. 25 (Abus de position) du Code d’éthique de la FIFA et l’a sanctionné d’une interdiction à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) au niveau national et international. En outre, une amende d’un montant de 1 000 000 francs suisses soit l’équivalent d’1 000 000 dollars US a été infligée à Monsieur Jean-Bart.

Alors que la décision a été prise le 18 novembre 2020 en interne sans pour autant communiquer les termes de celle-ci au concerné, la justice haïtienne, bien aidée par les médias sociaux, a pris les devants pour blanchir  Monsieur Jean-Bart avant même que la sanction de la FIFA soit entrée en vigueur le 20 novembre.

L’information a-t-elle été fuitée et parvenue à la justice haïtienne pour amortir le choc en blanchissant Monsieur Jean-Bart?  De plus, Connaissant le degré de déperdition des valeurs morales dans ce pays et au plus haut niveau de nos institutions, n’est pas là une raison valable pour les victimes et parents de ne pas porter plainte au risque de se faire ridiculiser?

Seide Putnam LOUIS-JEAN

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et …

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et ...   Part I-Gold Cup 2021: Après la défaite de la selection...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »