Sunday, September 26, 2021

Le BINUH appelle les acteurs nationaux à une accélération de la réalisation des droits des femmes et des filles haïtiennes

Must Read

Le BINUH appelle les acteurs nationaux à une accélération de la réalisation des droits des femmes et des filles haïtiennes
Le BINUH appelle les acteurs nationaux à une accélération de la réalisation des droits des femmes et des filles haïtiennes

À l’occasion de la Journée mondiale des droits de la femme le 8 mars, le Bureau intégré des Nations-unies (BINUH) profite pour lancer un vibrant appel à tous les acteurs nationaux afin qu’ils se mobilisent en faveur d’une accélération de la réalisation des droits des femmes et des filles haïtiennes.

Dans un communiqué conjoint, le BINUH, estime qu’il reste beaucoup à faire en Haïti. Plusieurs facteurs sont avancés par l’instance onusienne pour justifier le manque d’engagement en Haïti. “Les femmes qui reçoivent des salaires inférieurs à ceux des hommes, et la proportion des femmes ayant accès aux emplois formels est encore assez faible ;  accès limité aux ressources et aux opportunités économiques aux Haïti”

Le BINUH évoque d’autres handicaps dont la réalisation des droits sociaux qui reste difficile dans le contexte socio-économique et politique que traverse actuellement le pays ;  la santé maternelle avec 529 décès pour 100 000 naissances vivantes, les violences basées sur le genre qui sont bien trop fréquentes et restent trop souvent impunies.

Le BINUH rappelle toutefois qu’aucun pays n’a encore véritablement atteint l’égalité des sexes, bienque le monde ait accompli des avancées significatives dans la réalisation des droits des femmes.

“En Haïti, bien que le chemin vers la réalisation effective des droits des femmes soit encore long, des signes encourageants de progrès existent dans un certain nombre de domaines”, admet le BINUH qui avance une évolution positive constatée dans le corps de la police nationale, qui compte désormais plus de 10% de femmes

Le BINUH appelle les acteurs nationaux à une accélération de la réalisation des droits des femmes et des filles haïtiennes

 À l’occasion de la Journée mondiale des droits de la femme le 8 mars, le Bureau intégré des Nations-unies (BINUH) profite pour lancer un vibrant appel à tous les acteurs nationaux afin qu’ils se mobilisent en faveur d’une accélération de la réalisation des droits des femmes et des filles haïtiennes.

Dans un communiqué conjoint, le BINUH, estime qu’il reste beaucoup à faire en Haïti. Plusieurs facteurs sont avancés par l’instance onusienne pour justifier le manque d’engagement en Haïti. “Les femmes qui reçoivent des salaires inférieurs à ceux des hommes, et la proportion des femmes ayant accès aux emplois formels est encore assez faible ;  accès limité aux ressources et aux opportunités économiques aux Haïti”

Le BINUH évoque d’autres handicaps dont la réalisation des droits sociaux qui reste difficile dans le contexte socio-économique et politique que traverse actuellement le pays ;  la santé maternelle avec 529 décès pour 100 000 naissances vivantes, les violences basées sur le genre qui sont bien trop fréquentes et restent trop souvent impunies.

Le BINUH rappelle toutefois qu’aucun pays n’a encore véritablement atteint l’égalité des sexes, bienque le monde ait accompli des avancées significatives dans la réalisation des droits des femmes.

“En Haïti, bien que le chemin vers la réalisation effective des droits des femmes soit encore long, des signes encourageants de progrès existent dans un certain nombre de domaines”, admet le BINUH qui avance une évolution positive constatée dans le corps de la police nationale, qui compte désormais plus de 10% de femmes

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et …

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et ...   Part I-Gold Cup 2021: Après la défaite de la selection...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »