Friday, December 9, 2022

Carrefour: des funérailles transformées en manifestation

Must Read
Carrefour: des funérailles transformées en manifestation
Carrefour: des funérailles transformées en manifestation

Sandra René, une jeune ouvrière qui travaillait depuis environ 10 ans dans l’usine de la sous-traitance Palm Apparel S.A. a été décédée à cause des négligences sanitaires et de la fausse assurance médicale de son travail. En effet, ses funérailles se sont transformées, ce vendredi  31 juillet 2020, en une manifestation improvisée où ses collègues et ses proches expriment leur colère et frustration vis-à-vis de l’État.

La Commune de Carrefour fut en ébullition ce vendredi à l’occasion des funérailles de Sandra René, décédée par manque de soins médicaux. Selon les témoignages de maître Evel Fanfan, l’avocat des parents de la victime, Sandra René, vendait ses forces de travail dans le secteur de la sous-traitance pour subvenir à ses besoins. Enceinte de 6 mois, Sandra s’était rendue à un hôpital affilié à l’OFATMA pour se faire soigner suite à un malaise. Les responsables de l’hôpital ont refusé de lui procurer les soins que nécessitaient son cas parce que son employeur n’a jamais acquitté les frais d’assurance exigés par l’OFATMA. Ce, en dépit des prélèvements mensuels des taxes effectués sur son misérable salaire. 

Transportée en toute urgence au centre hospitalier de Carrefour où l’on réclamait  70 mille gourdes comme frais médicaux , Sandra René s’est vue refuser pour une fois parce que sa famille n’a pas pu payer la somme. 

Voulant à tout prix lui sauver la vie, ses parents se sont rendus en urgence auprès du propriétaire de l’usine de la sous-traitance Palm Apparel S.A. pour faire un prêt, mais leur démarche a été vaine. En dépit des douleurs atroces, la jeune femme a été obligée de retourner chez elle où elle succombait quatre (4) jours plus tard. 

Mécontents de la façon dont Sandra René est décédée, le syndicat des ouvriers ainsi que maître Evel Fanfan promettent de traduire, sous peu, par devant la Justice, les responsables de l’usine de la sous-traitance en question, l’OFATMA et le centre hospitalier de Carrefour. En ce sens, maître Fanfan dit qu’il  entend tracer un exemple pour qu’une telle incident ne se reproduise plus au pays.

Marc Wisly HILAIRE

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

54 Valentine’s Gift Suggestions on her behalf

V-Day is just about the Corner: Wow Your girl With One of These nice GiftsThe AskMen article group completely...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »