Friday, December 9, 2022

CHFP 2020-2021 : La COCHAFOP entre l’enclume et le marteau suite à la note de la CONA

Must Read

CHFP 2020-2021 : La COCHAFOP entre l’enclume et le marteau suite à la note de la CONA

CHFP 2020-2021 : La COCHAFOP entre l'enclume et le marteau suite à la note de la CONA
CHFP 2020-2021 : La COCHAFOP entre l’enclume et le marteau suite à la note de la CONA

Dans une longue note parue le mercredi 11 novembre 2020, la Commission Nationale des Arbitres (CONA) dit constater les actes de violence qui ne cessent d’augmenter dans le championnat et ce, malgré les difficultés auxquelles ils font face. Si rien n’est fait, la Commission D’organisation du championnat haïtien de football professionnel (COCHAFOP) va devoir continuer sans eux.

Le 27 octobre 2020 la COCHAFOP avait adressé aux dirigeants de Tempête et ceux de l’Arcahaie;  une note annonçant la décision de la commission d’organisation suite aux actes de violence dont les arbitres ont été la cible de leurs supporteurs pour la 5ème et la 6ème journée du championnat. 

En début de championnat, soit la 3ème journée, la COCHAFOP avait infligée une pareille sanction à l’America des Cayes où des blessés par balles avaient été enregistrés lors de sa défaite 0-1 contre l’AS Capoise au Land des Gabions des Cayes. Malgré tout, le corps arbitral et l’équipe visiteuse continuent à être des cibles des supporteurs des équipes locales.

C’est dans ce contexte là que la CONA a fait sortir une note dans le but de stopper l’hémorragie en signe de protestation contre les derniers cas d’incidents en date où les joueurs du Racing des Gonaïves dont Jose Augusto Medina et le corps arbitral avaient subi des actes de brutalité des supporteurs de l’AS Mirebalais. Des actes de violence contre les arbitres ont aussi été enregistré à Marchand Dessalines.

Ainsi, pour la non application stricte des règlements du championnat comme le veut les articles 6.06, 6.08, 6.11 et 6.13 les arbitres des différentes régions du pays décident de ne pas arbitrer les matchs des championnats nationaux (D1, D2, D3 et D1 féminin). 

Plus loin, la CONA demande l’application de la Charte de la FHF au regard de ces violences: 

 _1. Radye tout ekip pi fè vyolans nan chanpyona a pou pi piti 10 zan jan Charte FHF la mande l la.

  1. Tout jwè, dirijan, coach ekip sa yo radye pou menm peryòd la.

  1. Peye abit yo tout kob match nou dwe yo nan tout kategori D1, D2 ak Feminen

  1. Aprè yo fin peye dèt yo, bay abit yo avans chak joune pou yo deplase, avans ki rezonab pou transpò ak lojman._

Sans les conditions susmentionnées, aucun arbitre n’ira arbitrer un match.

La COCHAFOP a-t-elle des triples pour satisfaire les exigences de la Commission Nationale des Arbitres ? La rédaction de LakouAyiti Média attend avec impatience la réaction de la commission d’organisation pour la rapporter à son lectorat.

Seide Putnam LOUIS-JEAN

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

54 Valentine’s Gift Suggestions on her behalf

V-Day is just about the Corner: Wow Your girl With One of These nice GiftsThe AskMen article group completely...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »