Saturday, September 25, 2021

EDITORIAL : Peut-on creuser encore plus profond en l’an 2020 ?

Must Read

L’année 2019 aura été indubitablement l’une des années que le peuple haïtien a très vite besoin d’oublier. Un pays en lambeaux nous attend durant 2020. Et les dessous de cette crise multidimensionnelle dont une issue heureuse ne semble pas au rendez-vous scintillent encore sous notre ciel scabreux.

Nombreux sont les rendez-vous que nous avons ratés au cours de l’année 2019. Les élections pour renouveler la Chambre des députés, le tiers du Sénat et d’autres élus locaux n’ont pas eu lieu. Les grandes réformes de l’énergie annoncées en grande pompe par les autorités n’ont pas pu aboutir. Les recettes fiscales et douanières sur lesquelles le gouvernement avait planché pour relancer son programme économique ont été brusquement interrompues par la « rareté du carburant » du mois de septembre et des trois (3) mois de « pays lock ». Nous avons donc clôturé l’année avec le plus grand déficit budgétaire de l’histoire du pays, dans l’incertitude politique avec un gouvernement illégal et un Parlement inefficace et désinvolte.

Nous entrons de plein fouet en 2020 en suivant paisiblement le funeste cortège que nous avons créé en 2019 par nos maladresses. Avec la chute vertigineuse de la devise nationale, une inflation galopante, une justice moribonde, un territoire en partie contrôlé par des gangs armés, un pouvoir très décrié face à une opposition en mal d’inspiration qui n’inspire aucune confiance… C’est dans ce contexte de crispations et d’incertitudes que nous abordons notre 216e anniversaire d’indépendance et la commémoration de la première décennie du puissant séisme qui a ravagé une bonne partie du pays en janvier 2010.

La crise, a récemment lâché le président de la République, probablement sans aucune conviction, pourrait être une opportunité. Comme nous avons loupé les opportunités de l’après 12 janvier 2010 pour refonder la nation et rebâtir le pays, on pourrait bien saisir l’occasion de cette crise pour rebattre les cartes socio-économiques, anéantir ce système d’inégalités sociales et d’instabilité politique.

Comment aborder les problèmes de fond avec des acteurs peu honnêtes ? Très peu de gens qui ont investi les rues ou qui interviennent sur la question de changement de système ou de la lutte contre la corruption le veulent réellement. C’est cette rupture qu’il faut marquer en 2020 pour aborder l’avenir avec plus de sérénité. Les défis du relèvement du pays sont trop énormes pour un groupe politique croit pouvoir le relever seul en fragilisant davantage la fracture sociale et politique par le refus du dialogue et la perpétration de la logique de confrontation en 2020.

Des hommes d’Etat, s’il en reste encore dans ce pays, doivent absolument nous éclairer la voie d’une sortie heureuse dans cette crise qui sévit dans le pays et non continuer à nous obscurcir le ciel.

Peterson Laleau

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et …

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et ...   Part I-Gold Cup 2021: Après la défaite de la selection...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »