Friday, December 9, 2022

Haiti-Economie: La BNDA, une pluie d’espoir dans le secteur agricole haïtien?

Must Read
Haiti-Economie: La BNDA, une pluie d'espoir dans le secteur agricole haïtien?
Haiti-Economie: La BNDA, une pluie d’espoir dans le secteur agricole haïtien?

Le conseil de direction de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) a été  installé ce lundi 24 août au palais national par le premier mandataire de la République. Réjouit de ce rêve qui devient une réalité, Jovenel Moïse souhaite qu’avec la BNDA, le financement agricole soit garanti et que l’agriculture connaisse de meilleurs jours. Alors que l’économiste Etzer Emile qui intervenait sur la radio Vision 2000, pense qu’en principe, que la BNDA devrait s’inscrire dans une politique agricole globale, tout en soulignant un ensemble d’interventions pour relancer et faire prospérer le secteur de l’agriculture. 

<< Les conditions de rentabilité dans le secteur agricole ne répondent pas. Plusieurs facteurs l’expliquent>>, a déclaré monsieur Emile. Le jeune économiste explique que si les agriculteurs n’ont pas accès à un ensemble d’infrastructures, on aurait des gens endettés et la BNDA risquerait de faire faillite. Pour ainsi dire, le financement agricole n’est qu’une phase de l’ensemble des éléments permettant le progrès de l’agriculture en Haïti. Doutant de la capacité financière de la banque agricole, l’économiste s’enchaîne en rappelant que ce secteur demande beaucoup d’interventions. 

D’un autre côté, sur twitter, le président Jovenel Moïse a confirmé que les fonds de démarrage de la BNDA seront tirés du trésor public. Par ailleurs, il a fait appel également à tous les partenaires d’Haïti de prêter main-forte à cette nouvelle structure pour le succès du secteur agricole et le bonheur des braves paysans qui consacrent toute leur vie à travailler la terre. Cependant,  le président de la firme de consultation d’Haïti “Efficace” et président du groupe d’éducation économique, toujours sur  Vision 2000, s’inquiète  des risques que les agriculteurs ne soient pas les vrais bénéficiaires. Comme cela a été en 1984, où les prêts étaient purement politiques et étaient accordés à des proches des autorités politiques.

 Les enjeux qui attendent la nouvelle banque sont de taille. Compte tenu des maigres ressources du trésor public qui devraient alimenter cette banque et la réalité des autres structures bancaires appartenant à l’État, doit-on attendre à un support réel de la BNDA au secteur agricole ? Sûrement avec le temps, nous aurons tout clarifié.

  Jero Marie Scolastique PIERRE

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

54 Valentine’s Gift Suggestions on her behalf

V-Day is just about the Corner: Wow Your girl With One of These nice GiftsThe AskMen article group completely...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »