Friday, December 9, 2022

Haïti insécurité : saisie d’une importante quantité de munitions au Port Lafito

Must Read
Haïti insécurité : saisie d'une importante quantité de munitions au Port Lafito
Haïti insécurité : saisie d’une importante quantité de munitions au Port Lafito

Des agents de la Brigade de la Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS), en étroite collaboration avec les douaniers du Port Lafito ont procédé, ce vendredi 17 juillet 2020, à la saisie d’une importante quantité de munitions qui se trouvait à bord d’un conteneur. Les autorités judiciaires ont, le même jour, interpellé deux individus, à savoir Lory Jackson et Pierre Guy dans le cadre de cette affaire. Animés par la volonté de trouver tous les auteurs et les complices dans ce dossier, les enquêteurs lors de la poursuite des investigations, ont procédé à l’interpellation de Pierre Yolène et Calixte Wilkens respectivement à Carrefour et à Delmas 33. 

Selon les témoignages de quelques-uns, il semblerait que ce ne soit pas pour la première fois qu’une décente ait donné d’un aussi grand résultat d’enquête au Port Lafito. “La phrase magique c’est que l’enquête se poursuit comme toujours sans aucun suivi. Ce n’est pas maintenant que cela va commencer”, a écrit un follower de la page Facebook d’Allo la police en commentaire. D’autres internautes qui interagissent en commentaire suggèrent de demander des comptes aux propriétaires des lieux, car rien ne serait possible sans leur autorisation. 

Les quatre individus appréhendés ne sont que des petits poissons. Le vrai boulot serait d’attraper les gros poissons. Autrement dit, attaquer les potentats qui seraient de connivence avec eux. Ce sont ces derniers, les véritables responsables de cette cargaison de munitions, a répliqué un autre follower. En dépit de la pertinence de ces réflexions, elles ne restent que les avis des internautes. 

Malheureusement, leurs avis ne comptent pas vraiment dans la poursuite du dossier. Les quatre personnes suspectées sont pour le moment gardées à vue à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour les suites de la procédure. Des suites juridiciaires qui n’auront jamais lieu. Et le plus redoutable dans tout cela, c’est l’implication de la douane dans ces activités louches et criminelles. Les agents douaniers pour des raisons dont nous ignorons, autorisent ces genres de transports et trafics sur le sol haïtien. Ce sont ces genres d’activités qui facilitent aux secteurs qui alimentent les bandits dans les quartiers défavorisés à trouver les armes et munitions pour terroriser la population. 

En dépit des déclarations des autorités judiciaires qui promettent de poursuivre les enquêtes relatives à ce dossier, sûrement le grand public sait déjà ce qui se passer. Car les enquêtes en Haïti ne se terminent jamais. Elles sont toujours en cours sans avoir la moindre espérance d’aboutir un jour. Alors que la police nationale fait semblant de rechercher des coupables pour répondre aux questions de la Justice, des cargaisons d’armes, des drogues ainsi que des munitions font des va et vient dans le pays, en passant par nos ports, nos aéroports et nos frontières pour arriver dans les mains des jeunes des quartiers pauvres qui n’ont aucun espoir d’un lendemain meilleur. À force d’être manipulés et utilisés par certains hommes puissants de plusieurs secteurs de la vie nationale, ces jeunes dont la place devrait être au banc de l’école classique et professionnelle, tournent vers le banditisme comme unique alternative.

Marc Wisly HILAIRE

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

54 Valentine’s Gift Suggestions on her behalf

V-Day is just about the Corner: Wow Your girl With One of These nice GiftsThe AskMen article group completely...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »