Thursday, December 8, 2022

Haïti-Justice: Sur Quelle base, la DCPJ a décerné un certificat de bonne vie et mœurs à Aya et Kato?

Must Read
Haïti-Justice: Sur Quelle base, la DCPJ a décerné un certificat de bonne vie et mœurs à Aya et Kato?
Haïti-Justice: Sur Quelle base, la DCPJ a décerné un certificat de bonne vie et mœurs à Aya et Kato?

Création de Parti Politique en Haïti: La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a décerné un certificat de bonne vie et mœurs aux sénateurs Gracia Delva et Antonio Cheramy, lequel document leur permettant de créer un parti politique en vu de participer aux prochaines et/ou éventuelles élections présidentielles. Sur quelle base un juge pourrait accepter d’apposer sa signature au bas d’un tel document au profit de ces sénateurs alors qu’ils ont des démêlés avec la justice.

Qu’elles soient administratives ou politiques, les institutions étatiques jouent un rôle prépondérant dans le maintien ou le déracinement de la corruption. Elles assurent la justice et l’équilibre social et placent les bornes pour éviter la dépravation de la société et l’amateurisme dans les affaires de l’État. La rigueur de ces institutions permet de placer des balises pour obliger les citoyens, peu importe leur statut dans la société, de marcher selon les règles. 

La loi du 29 novembre 1994 portant création, organisation et fonctionnement de la police nationale définit en son article 31 les attributions de la DCPJ: 1. constater les infractions aux lois pénales, en dresser le procès-verbal, en établir les circonstances et en rassembler les preuves; 2. rechercher les auteurs des crimes, délits et flagrants délits; 3. surveiller et rechercher les malfaiteurs opérant ou se réfugiant sur le territoire national; 4. coopérer, au besoin, avec les organisations étrangères de police; 5. lutter contre la contrebande et le trafic illicite des stupéfiants; 6. fournir toutes informations susceptibles de prévenir ou de réprimer les atteintes à l’ordre et la sûreté politique, économique et sociale dans le cadre des lois de la République.

Le point 6 de l’article 31 dit clairement que l’institution doit fournir toutes informations susceptibles de prévenir ou de réprimer les atteintes à l’ordre et la sûreté politique, économique et sociale dans le cadre des lois de la République. Prévenir ou réprimer les atteintes à l’ordre et la sûreté politique peut-être ici renvoyé au garde-fou à mettre en place pour éviter des éventuels délinquants et/ou incompétents d’accéder à la magistrature suprême de l’État. Le Certificat de bonne vie et mœurs à qui le délivre-t-on? 

Pour candidater aux prochaines élections législatives, des prétendus hommes politiques du pays ont impérativement  besoin des documents légaux leur permettant de se présenter. C’est le cas de Gracia Delva (Aya) et d’Antonio Cheramy (Don Kato) à qui la loi électorale fait obligation de se munir de leur certificat de bonne vie et mœurs. Qu’il soit émis par un tribunal de paix et/ou la DCPJ, il serait préférable de confier cette attribution à un tribunal civil, sinon on ne saura pas l’issu des enquêtes sur ces aspirants hommes d’État. 

  

Bien sur nous ne sommes pas là pour juger personne, mais pas avant de passer devant un juge sur les allégations concernant son possible implication dans les actes de kindnaping avec Arnel Joseph le Sénateur Gracia, ne devrait-il pas voir sa demande de certificat refuser ? Quant au Sénateur Cheramy ne devrait-il pas d’abord être blanchi sur son possible implication dans l’assassinat de Jacques Roche journaliste de la Radio Ibo en 2004?

La Rédaction

 

Credit photo Google

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Hugh Hefner Syndrome. Guys Seek Out Intercourse. Women Check For Achievement.

What in Jesus's name performed 26-year-old imagine design Anna Nicole Smith see in 89-year-old businessman J. Howard Marshall? Possibly the...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »