Wednesday, August 10, 2022

Haïti-Nouveau Code Pénal: Parlons de la majorité sexuelle face à la minorité sociale

Must Read
Haïti-Nouveau Code Pénal: Parlons de la majorité sexuelle face à la minorité sociale
Haïti-Nouveau Code Pénal: Parlons de la majorité sexuelle face à la minorité sociale

“Quand on croit avoir tout entendu, il reste en tout cas beaucoup encore à entendre.” C’est le Hic de la liberté d’expression, ajouté à cela  l’abus de pouvoir  nous avons donc de bonne raison de tirer la sonnette d’alarme car notre sécurité est menacée. En fait, dans les articles 275, 275 et 305 du fameux nouveau code pénal publié en date du 24 juin dernier dans le journal officiel, le moniteur. Jovenel Moïse a adopté le décret qui réduit la majorité sexuelle à 15 d’âge.

Cependant, avant la publication de ce nouveau code, l’enfant était majeur sexuellement à l’âge de 18 ans. Désormais, il suffit à l’enfant d’avoir 15 ans pour découvrir le monde de la sexualité et avec qui bon lui semble, cette question de mineur ne s’applique plus qu’à l’âge  de 17 au plus. Jean Renel Sénatus, ancien sénateur de la république a fait le point sur cette décision qu’il  appelle libéralité, en qualifiant l’acte posé par le président de négligence, compte tenu des conditions socioéconomiques du pays. L’enfant qui devrait être à l’école pour  s’enrichir intellectuellement peut décider de se donner à un homme et ce dernier peut lui  engrosser comme bon lui semble.

Le plus désastreux dans tout ça, c’est le fait que nous n’ayons pas suffisamment d’hôpitaux, de maison d’accueil et d’école pour recevoir tous ses enfants qui vont enfanter d’autres enfants, lâchés dans la nature comme des sans-abris considérant la mauvaise gouvernance de l’état face aux besoins sociaux de la population. 

Et ce n’est pas tout, prenons le cas de cet enfant de 15 ans à qui l’état octroie le droit d’avorter sans tenir compte le droit à la vie que détient chaque personne depuis son plus jeune âge, depuis l’embryon jusqu’à la formation du fœtus. Haiti pourra t-il supporter cette vague de grossesse prématurée, de décès infantile et de délinquance juvénile dans les dix prochaines années, après la mise en application de ce nouveau code pénal?

Pour couronner le tout, on constate que dans ce nouveau code pénal, il n’y a pas de place pour le viol. Comme dira t-on le viol n’est plus un délit pour le gouvernement Moïse/Jouthe, semblerait t-il qu’il soit remplacé par la prostitution occasionnelle selon l’article 384. Ce président tristement célèbre, laisse croire qu’il défende les intérêts du peuple, on voit bien passer ses caprices avant nos propres besoins fondamentaux. Quel prochain épisode nous réserve ce régime mafieux dans son feuilleton?

Ruth Joseph

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et …

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et ...   Part I-Gold Cup 2021: Après la défaite de la selection...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »