Thursday, December 8, 2022

Haïti-Opinions:Jovenel MOÏSE affiche de plus en plus son caractère dictatorial

Must Read
Haïti-Opinions:Jovenel MOÏSE affiche de plus en plus son caractère dictatorial
Haïti-Opinions:Jovenel MOÏSE affiche de plus en plus son caractère dictatorial

Accédé au pouvoir dans un contexte marqué par des turbulences sociopolitiques, Jovenel MOÏSE ne sait jusqu’à présent comment faire pour tenir ses multiples promesses de campagne. Digne héritier de son père en politique Michel Joseph MARTELLY, il n’a organisé aucune élection durant ses 3 ans et demi passés à la magistrature suprême de l’État. L’administration publique est marquée par un vide institutionnel sans précédent. La première République noire du monde qui peine à établir une soi-disant démocratie depuis plus de 30 ans, se trouve à présent sans parlement. Les institutions de contrôle des décisions du pouvoir exécutif sont moribondes voire inexistantes. C’est le désordre total en matière de bonne marche des institutions de l’État.

Depuis après le renvoi des députés et de deux tiers du Sénat dont le mandat arrivait à terme au mois de janvier dernier, Jovenel MOÏSE dirige le pays par décret. S’il avait passé les trois premières années de son mandat au pouvoir sans avoir donné satisfaction aux besoins les plus fondamentaux de la population, le premier citoyen de la Nation est pour l’instant en train de plaire les caprices de ses patrons de l’international. Il publie par ci par là, des décrets qui ne concordent pas avec la loi mère du pays. Il nomme et révoque des fonctionnaires de l’administration publique comme bon lui semble. Avec le dysfonctionnement du pouvoir législatif et un pouvoir judiciaire fonctionnant sous la coupe réglée de l’exécutif, Jovenel MOÏSE contrôle tout. Il règne sur Haïti en maître et seigneur. 

Le locataire du palais national se montre détenteur de tout pouvoir dans le pays. Il signe des contrats et dépense les fonds de l’État à sa guise. Le pire c’est qu’il n’a pas de compte à rendre à personne. Le président Jovenel MOÏSE avait récemment déclaré “qu’après Dieu, il est le seul qui possède plus de pouvoir dans le pays”. Un pouvoir sans borne qui lui semble sans nul doute tombé du ciel. Quelle mégalomanie d’un chef d’État au temps de la démocratie!

Les bases de notre démocratie en phase embryonnaire jetées par la Constitution haïtienne de 1987 amendée, sont une fois de plus sapées par Jovenel MOÏSE. L’apprenti dictateur affiche de jour en jour sa velléité de maintenir le pouvoir avec ou sans organisation des élections. À un moment où le pays est marqué par la guerre des gangs armés qui se prolifèrent un peu partout à travers la République, le 58ème chef d’État d’Haïti met le cap sur les élections. Ce, en dépit de la démission en bloc des 8 membres restants du Conseil Électoral Provisoire(CEP) et des cris de certains secteurs du pays qui plaident en faveur d’un dialogue interhaïtien en vue de trouver un dénouement à la crise sociopolitique. Fier de son plein pouvoir, Jovenel MOÏSE avait même annoncé “à qui veut l’entendre quelque soit le moment où l’on organise des élections au pays, personne ne peut pas nous prendre le pouvoir”. Une déclaration qui a fait déjà couler beaucoup d’encre dans l’opinion publique. 

La volonté nourrie par l’exécutif qui veut à tout prix instaurer un régime sanguinaire en Haïti doit interpeller la conscience de chaque citoyen haïtien indistinctement. Le président de la République doit savoir que l’ère de la dictature est révolue. En dépit des folies de grandeur et de pouvoir, Jovenel MOÏSE ne doit pas oublier qu’il occupe une fonction noble qui l’exige de se placer au dessus de la mêlée. Un chef d’État qui affiche de tels comportements envoie des signaux alarmants aux autres secteurs de la société civile de sa volonté de sombrer le pays dans une dictature féroce. Si nous ne prenons pas acte des dernières déclarations outrageantes et offensantes du président de la République et de tout faire pour détourner son plan macabre, l’avenir d’Haïti sera englouti dans le chaos. La prise de conscience collective c’est pour maintenant ou à jamais.

Marc Wisly HILAIRE

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Hugh Hefner Syndrome. Guys Seek Out Intercourse. Women Check For Achievement.

What in Jesus's name performed 26-year-old imagine design Anna Nicole Smith see in 89-year-old businessman J. Howard Marshall? Possibly the...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »