Friday, December 9, 2022

Haïti-Sécurité: Vikerson Ganier, L’ex  député de Thiotte déplore la mort du jeune professeur Obelson Pierre

Must Read
Haïti-Sécurité: Vikerson Ganier, L’ex  député de Thiotte déplore la mort du jeune professeur Obelson Pierre
Haïti-Sécurité: Vikerson Ganier, L’ex  député de Thiotte déplore la mort du jeune professeur Obelson Pierre

 Obelson Pierre, un jeune professeur et entrepreneur a été liquidé la nuit dernière. Âge de 29 ans, il a été assassiné lors d’une casse dans sa propre maison dans une localité dénommée “Marie Madeleine”dans la commune de Thiotte, département du Sud-Est. 

Un acte crapuleux, a déploré l’ex député de la 50e législature pour la commune de Thiotte,Vikerson Ganier, profitant de l’occasion pour dénoncer l’amateurisme du régime PHTK, face au  climat d’insécurité généralisée faisant son parcours sans arrêt depuis un certain temps dans le pays. Il rappelle que cela fait à peine un mois, qu’un groupe de 8 voyous avaient envahi la maison d’une femme et l’ont violée à tour de rôle.

Au cours de cette opération, les individus qui se sont introduits chez lui en pleine nuit, ont aussi bastonné  sa femme.

“Ce n’est pas normal qu’il n’y ait même pas une dizaine de policiers dans une commune d’environ 33 000 habitants, a relaté agronome Garnier, soulignant aussi que la population est livrée à elle-même. Pire encore, ajoute-t-il, les policiers, en manque de moyens logistiques, travaillent soit  par groupe de cinq ou six.

“Nous avons perdu un jeune de 29 ans, marié et père de deux enfants. Un enseignant et un citoyen respectable et respecté qui participait à la formation des jeunes de la communauté, a avancé l’agronome Garnier.

Par ailleurs,l’ancien parlementaire a  fait savoir que le climat d’insécurité qui fait rage dans le pays est une des conséquences de l’incapacité du gouvernement en place  à mettre les fauteurs de trouble hors d’état de nuire.

« Beaucoup de jeunes pensent avoir plus d’avenir dans les activités criminelles que sur le banc de l’école lorsqu’ils constatent la façon dont le gouvernement traite les bandits armés », poursuit Agro. Garnier, rappelant que les groupes de gangs ont le droit de s’organiser en consortium alors que les policiers ont dû entamer un long combat pour pouvoir initier un syndicat au sein de la PNH.

Evens Jean.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

54 Valentine’s Gift Suggestions on her behalf

V-Day is just about the Corner: Wow Your girl With One of These nice GiftsThe AskMen article group completely...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »