Wednesday, August 10, 2022

Un projet d’hôpital à Gressier, la vie aura enfin du sens

Must Read
Un projet d'hôpital à Gressier, la vie aura enfin du sens
Un projet d’hôpital à Gressier, la vie aura enfin du sens

Il y a sept ans, équiper Gressier d’un hôpital tournait en rond dans la tête de la jeunesse gressieroise. Quand même le projet a été mis sur pied en 2013 avec l’approbation et le support de l’ancien cartel municipal contenant Estinval Macennat, Jean Michelet Paul et Jean Venance Moreaux . Les anciens chefs de la mairie de Gressier ont offert le local parfait pour construire un hôpital dans la commune. Un hôpital communautaire qui sera au service de tous les habitants de la commune et des zones avoisinantes. Le projet semblait si parfait que déjà 7 ans plus tard, il se bat entre survivre et mourir debout. Tout est devenu un combat, depuis. De la beauté, le projet en avait à revendre. Mais, de l’argent pour le concrétiser pas du tout.

Passé du plus beau rêve au camp des oubliés, ce n’est qu’en janvier 2019 que des jeunes, comme Marc-Deverson Beauvoir, ont pris l’initiative de redonner vie à cet hôpital dont l’absence a déjà coûté tant de vies. Comme nous l’avons mentionné ci-dessus pour concrétiser d’aussi grand rêve, il faut de l’argent, beaucoup d’argents. C’est là que le responsable de la communication a eu la brillante idée de lancer une campagne de levée de fonds pour l’hôpital. “Obtenir la contribution des habitants de la zone était impérative pour nous, beaucoup de gens ont participé. Ça nous a aidés à faire des progrès dans la construction, mais pas assez pour tout finaliser. Vous vous doutez bien que nous devrions avoir le support de la mairie, malheureusement non, nous l’avions invitée, pourtant”, a t-il expliqué avec déception et désolation.

“La vie des habitants de Gressier compte-elle? Oui comme la vie des américains, européens et toute autre vie sur terre. Tant que l’État n’est pas en mesure de prendre ses responsabilités, c’est à nous de les prendre, ou sinon, nous devrons regarder mourir nos jeunes à cause du manque d’assistance medicale.” Après ces mots, le président de l’association “koze Gresye”, s’est laissé vaincre par son indignation et son besoin d’avancer avec le projet, en rappelant le processus économique mis en place par le comité de l’hôpital; C’est un délai d’un mois du 1er au 31 juillet, pour obtenir deux cent (200) donneurs à 100 euros pour une estimation de vingt milles(20 000) euros pour finaliser les détails de construction au complet.

Cette initiative de l’Association Franco-Haïtienne et Amis de Gressier (FHAH), compte un hôpital complet avec plusieurs services et départements. Des salles d’urgence,médecine interne, pédiatrie, Néonatologie, maternité, ophtalmologie, odontologie, des bloc opératoires, etc… “Cet hôpital ne sera ni propriété privée de la bourgeoisie de Gressier, ni bien meuble des dirigeants de la commune, se sera une richesse de la communauté. Et personne ne pourra changer ça.” Ces mots rassurants du jeune bénévole nous montrent la petite lumière si lointain de l’espoir d’un avenir médical certain pour cette communauté qui souffre depuis des lustres de manque de soins et de mort tragique. “Il n’y a pas de plus grand bien que la santé”, cette phrase quand elle est accompagnée d’efforts et de sacrifices peut sauver des vies et même faire beaucoup plus. Contribuer pour équiper Gressier d’un hôpital est de loin le plus rentable des investissements, cela nous rapportera des vies, des guérisons des soins et de l’espoir d’un lendemain meilleur.

Ruth JOSEPH

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Latest News

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et …

Haiti Football Sélection Nationale: Agression, Frustration, Abandon, Denonciation et ...   Part I-Gold Cup 2021: Après la défaite de la selection...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img
Translate »